A

All-in : Mettre tout son capital en jeu.

Altcoin : Toutes les cryptomonnaies sauf le Bitcoin.

AMM (Automated Market Maker) : C’est un robot toujours prêt à vous proposer un prix entre deux actifs.

 

B

Bear Market : Marché qui montre une tendance à la baisse.

Blockchain Explorer : Site internet via lequel les informations des transactions incluses dans des blocs sont consultables.

Blockchain : La Blockchain est un registre de données où ces dernières sont conservées et visibles de tous.

Blocs : Les transactions dans une blockchain sont enregistrées sous la forme de blocs, dont les hashs assurent la sécurité et l’immuabilité.

Bull Market : Marché qui montre une tendance à la hausse.

Bulle : Une hausse artificielle des cours, causée par la spéculation, qui se termine par un éclatement, donc une forte baisse.

Bitcoin : La première cryptomonnaie décentralisée, il s’agit de la plus connue et est celle possédant la plus forte capitalisation.

Bitcoin Cash : C’est une cryptomonnaie créée suite à un hard fork ayant eu lieu en Août 2017 avec le Bitcoin.

 

C

Clé publique : La clé publique est dérivée directement à partir de la clé privée considéré comme irréversible. Elle permet de générer toutes les adresses publiques liées à la clé privée.

Cold storage : Un “stockage à froid” consiste à garder une réserve de cryptos hors ligne, ce qui est permis quand des clés privées sont créées et stockées dans un environnement sécurisé et hors ligne.

Confirmations : Suite à l’inclusion d’une transaction dans un bloc n, cette dernière dispose d’une confirmation. Dès qu’un nouveau bloc n+1 est validé et diffusé sur le réseau, la transaction dispose de deux confirmations. Chaque bloc supplémentaire lié à la Blockchain ajoute une confirmation à la transaction.

Cryptomonnaie : C’est une monnaie numérique, dont la sécurité s’appuie sur la cryptographie.

 

D

Décentralisation : Un certain nombre de cryptomonnaies sont basées sur la décentralisation. Dans une cryptomonnaie décentralisée, toute modification de son fonctionnement doit faire l’objet d’un consensus large à travers toute la communauté.

DeFi (Finance décentralisée) : C’est une forme de financement basée sur la blockchain qui ne repose pas sur des intermédiaires financiers centraux tels que des maisons de courtage, des bourses ou des banques.

DEX (Exchange décentralisé) : Les DEX sont des plateformes d’échange de cryptomonnaies décentralisées qui, contrairement aux plateformes d’échanges centralisées, pourront plus efficacement lutter contre les attaques informatiques. De plus, elles préservent davantage la sécurité, la vie privée et l’autonomie.

DApps (Applications décentralisées) : C’est une application logicielle dont le fonctionnement est assuré de manière partielle ou totale par un ensemble d’acteurs différents. Pour fonctionner, elle repose généralement sur un ou plusieurs smart contracts qui s’exécutent sur une ou plusieurs blockchains.

 

E

Ethereum : Ethereum est une cryptomonnaie, créée en 2014 par Vitalik Buterin. C’est la seconde cryptomonnaie la plus capitalisée après le Bitcoin, dont la particularité est de pouvoir exécuter des smart contracts.

Exchange : Un exchange est une entreprise privée qui agit en tant qu’intermédiaire pour acheter et vendre des cryptomonnaies et facture des frais pour le trading de ses clients. Le plus gros exchange du monde est Binance.

 

F

Fees (Frais de transaction) : Ils sont payés par l’émetteur d’une transaction, et sont collectés par le mineur qui permet la validation du bloc qui contient la transaction. Ils permettent d’offrir un intérêt économique à pratiquer le minage sur le réseau.

Fork : Un Fork est une scission de la blockchain, qui aboutit à deux réseaux incompatibles. Cette scission peut disparaître au bout de quelques minutes ou heures, on parle alors de soft fork, et c’est un phénomène relativement fréquent. Dans le cas contraire, on parle de hard fork. Les deux blockchains sont alors définitivement séparées, et une nouvelle cryptomonnaie est créée.

 

G

Gas : Le gaz est une unité dans Ethereum qui sert d’intermédiaire entre l’utilisateur qui réalise une transaction et le validateur (mineur) qui confirme cette transaction.

Genesis Block : Il s’agit du bloc n°0 d’une Blockchain, le premier bloc émis qui permet d’initialiser le réseau.

Gwei : Le Gwei est une unité de compte qui réfère à 0.000000001 ether. Il équivaut aussi à 1000 wei, l’unité de compte la plus petite dans Ethereum.

 

H

Hard Fork : Un hard fork est une divergence permanente sur une Blockchain. Les blocs des 2 chaînes parallèles ne sont plus compatibles suite à des changements majeurs dans les règles de consensus.

Hardware wallet (Portefeuille physique) : Il s’agit d’un type de portefeuille permettant à son utilisateur de stocker ses clés privées sur un équipement sécurisé spécialisé.

Hodl : Le mot hodl veut dire “hold” ce qui, en français, veut dire “tenir”. Les hodlers refusent de vendre leurs cryptos quel que soit l’état du marché.

 

K

KYC : Abréviation de Know Your Customer, ce terme réfère à des processus internes qui identifient et vérifient l’identité des clients d’une entreprise.

 

M

Marketcap : Le market cap représente la valeur totale d’une monnaie, calculée en multipliant le nombre d’unités en circulation par la valeur de l’unité.

Mineur : Le miner est un matériel informatique ayant pour rôle de valider les blocs sur une blockchain.

Monnaie fiduciaire : Monnaie étatique distribuée par une banque centrale, telle que l’euro ou le dollar.

Masternode : Il s’agit d’un serveur dédié qui permet de faire transiter les communications propres aux transactions. Grâce aux règles de consensus, il améliore la sécurité de la blockchain.

 

N

Node : Un nœud (node en anglais) est un dispositif sur un réseau blockchain, qui est le fondement de la technologie, lui permettant de fonctionner et de survivre. Les nœuds sont répartis sur un réseau étendu et exécutent une variété de tâches.

 

O

Order book : Un order book (carnet d’ordres) est un carnet qui regroupe l’ensemble des ordres de vente et d’achat de titres financiers en temps réel.

 

P

Peer-to-peer : Ce terme caractérise un réseau informatique dont les utilisateurs sont à la fois serveurs et clients, c’est à dire qu’ils partagent les mêmes ressources sans besoin de recourir à un système de serveurs centralisés.

Pumping : Pratique qui consiste à inciter à investir dans une cryptomonnaie afin de faire monter artificiellement les prix, et donc pouvoir vendre au prix fort.

Pool de liquidité : Un pool de liquidité est une collection de tokens de cryptomonnaies verrouillés dans un smart contract. Les pools de liquidité sont utilisés pour faciliter l’utilisation de la DeFi.

 

R

Return On Investment (ROI) : e ROI est un pourcentage qui se calcule en divisant le profit réalisé par les investissements réalisés. Par exemple, si vous avez doublé vos investissements de départ, cela équivaut à un ROI de 100%.

Reward : La Reward réfère au montant collecté par le miner lorsqu’il valide un bloc. Il s’agit d’une émission de cryptoactif contrôlée (ou non) destinée au miner ayant fourni le nonce correct, à laquelle s’ajoute la somme des frais des transactions incluses dans le bloc.

 

S

Satoshi Nakamoto : Satoshi Nakamoto est le pseudonyme utilisé par le(s) créateur(s) du Bitcoin. Son identité reste inconnue à ce jour.

Satoshi : La plus petite subdivision du Bitcoin est appelée un Satoshi. Ainsi, 1 Satoshi = 0.00000001 BTC.

Scam : Scam signifie arnaque en français. Ils sont malheureusement fréquents dans l’écosystème des cryptomonnaies.

Seed : La seed est une sécurité permettant à un utilisateur de facilement récupérer son portefeuille. Elles se présentent sous la forme d’une liste de mots fournis dans un ordre spécifique qui contiennent toutes les informations nécessaires à la restauration de la clé privée.

Stablecoin : Une cryptomonnaie stable ou stablecoin, est une cryptomonnaie dont la volatilité est faible du fait de son amarrage à une monnaie conventionnelle comme le dollar. Ex : Tether (USDT)

Swap : Un swap de cryptos est un contrat légal entre deux parties pour échanger deux cryptos à un taux de change prédéterminé.

Smart contract : Ce sont des protocoles informatiques qui visent à automatiser une action lorsque les conditions pré-requises sont remplies.

 

T

Transaction : Une transaction, également appelée transaction On-chain, représente un échange de valeur, de données ou de propriété entre deux utilisateurs. Les transactions ne sont pas chiffrées et sont consultables via des explorateurs de Blockchain

 

W

Wallet : Un “wallet”, dans le monde de la crypto, dont la traduction en français est “portefeuille”, est un logiciel ou un appareil permettant le fait de stocker des clés privées et de les utiliser pour envoyer des transactions sur une blockchain.

White Paper : Le White Paper, ou Livre Blanc en français, est un document présentant toutes les informations liées à une cryptomonnaie ou à une Blockchain en particulier.